Jeanne d’Aza, Shawinigan


Historique

C’est en septembre 2014 que la fraternité est née à l’initiative d’Agathe Blanchette qui nous avait invitées, Ruth Twyman, Michèle McKenzie et Lise Dallaire, à faire groupe. L’intention était de tirer profit de l’arrivée à Shawinigan des moniales de Berthierville. Dès l’automne, afin de nous mettre dans le bain dominicain, nous avons médité la lettre du maître de l’Ordre, le frère Bruno Cadoré, « les laïcs et la prédication ». Nous avons, dans ce contexte, eu une rencontre avec les moniales sur « comment prêcher dans le monde d’aujourd’hui ». Ces premiers échanges nous ont permis de tisser des liens tout en nous incrustant dans la famille élargie. Quelle richesse de participer à la liturgie et même à la retraite des moniales! car elles nous ont invitées récemment aux conférences de sœur Catherine Aubin sur les « Neuf manières de prier de Dominique ».

En décembre 2014, Claude Caron est désigné comme assistant de notre fraternité et Solange, venue à une journée porte ouvertes des moniales, désire faire partie du groupe. Septembre 2015 nous amènera Hélène… Et nous voilà tous autour de saint Dominique nouvellement installé à la porte du monastère… Agathe, Ruth, Lise, Claude, Hélène, Solange, Michèle…

Jeannedaza

Pourquoi Jeanne d’Aza?

Ah oui…une idée de sœur Julie… une intuition sans doute! Après tout, Jeanne c’est bien la maman de Dominique, celle qui, enceinte, a rêvé au petit chien portant la torche enflammée dans sa gueule.

J@ck« C’est ainsi que sa mère, avant de le concevoir, vit en songe qu’elle portait en elle un jeune chien; celui-ci portait dans sa gueule une torche enflammée et, une fois sorti de son sein, paraissait embraser le monde entier. Ceci annonçait qu’elle mettrait au monde un grand prédicateur qui, par le prestige d’une parole enflammée, raviverait dans le monde l’ardeur de la charité attiédie. » Rodrigue de Cerato dans le Sanctoral à la date du 2 août.

Le temps nous dira bien ce que Jeanne et Dominique attendent de nous…

 

Nos projets pour le 800e?

Déjà nous avons eu l’occasion de nous impliquer dans la famille. Quatre d’entre nous ont connu la rencontre de Ville-Joie en mai, deux ont apporté leur participation au chapitre de juin. Et nous avons un projet de retraite avec la fraternité de Québec.

Pour cette année, nous avons choisi un thème d’étude retenu par Agathe lors de la fin de semaine de la famille dominicaine et du dernier chapitre…celui de Justice et Paix comme nous y a encouragé Yvon Pomerleau. En compagnie de Jeanne d’Aza nous attendons l’avenir avec espérance…

Agathe, Michèle, Ruth, Lise, Solange et notre petite dernière, Hélène sans oublier notre grand frère Claude!

P.S. merci à la fraternité Fra Angelico pour le prêt du jeune chien qui accompagne ce message!

Le 21 octobre 2015

À suivre…

 

Notre automne 2015…

En ce début du 800e anniversaire de l’Ordre, nous sommes toujours actif (pour notre ami Claude, notre accompagnateur spirituel) et actives (pour Agathe, Ruth, Michèle, Lise, Solange et Hélène) à nous construire comme nouvelle fraternité. Sous l’éclairage des quatre piliers de l’Ordre que sont la communion, la prière, l’étude et l’évangélisation nous essayons petit à petit d’accorder nos pas à ceux de Dominique et de Jeanne d’Aza pour marcher vers une implication évangélique de Justice et de Paix, de miséricorde aussi comme nous y invite le pape François.

À Shawinigan nous avons la chance de vivre en famille élargie… c’est ainsi que nous partageons alternativement un repas mensuel en compagnie des moniales et des dominicaines de la Trinité. Nous partageons aussi leur prière dans la mesure des possibilités et commentons les lectures évangéliques du jour en fraternité. Si Hélène nous rejoint et que Michèle prend fermement sa place de trésorière, c’est toutefois sous l’angle de l’étude que cet automne aura été marqué. Notre plongée dans la vie de Dominique grâce au Dominique de Jean-René Bouchet (notre devoir de l’été), que nous lisons et commentons aura ses suites heures pour mieux connaître Dominique…

En effet, les moniales nous ont invitées à approfondir notre connaissance de la prière de Dominique lors des conférences de s. Catherine Aubin. Conférences auxquelles chacune a participé en entier ou en partie… (voir sur ce même site www.fratop.com un témoignage de l’expérience). À notre tour, nous avons invité les deux communautés à notre propre retraite! Désireuses d’approfondir le thème de Justice et Paix si bien défendu par notre promoteur Yvon Pomerleau (et Agathe!), Louis Allard de la fraternité Fra Angelico est venu nous ouvrir les portes de ce domaine. Celui-ci a eu l’heureuse idée de venir en compagnie de Jean-Claude Ravet de la revue Relations. Les deux images qui suivent parlent de cette expérience qui aura bien sûr les suites qui se doivent en 2016…

 

Un automne riche d’apprivoisement interpersonnel, d’approfondissement de notre identité dominicaine par les partages de prières, de connaissances! Voilà qui nous permet, chacun, chacune à sa façon, de retourner dans nos milieux, les mains pleines de gratitude, plus sensibles à écouter ceux et celles qui nous attendent sur nos routes…